Business

Testez votre nouvelle idée de business en moins de deux semaines

Icone représentant une horloge
6 minutes

Vous êtes indépendant et vous souhaitez élargir votre offre de services. Ou, vous êtes une entreprise qui a une nouvelle idée de produits ou services. Ou encore, un salarié et vous souhaitez vous lancer dans l'aventure entrepreneuriale, mais vous ne le faites pas par peur de l'échec.

Si vous vous reconnaissez dans la situation ci-dessus alors, vous avez tous un point commun. Vous avez des idées, des projets, comme beaucoup de monde mais vous n'osez pas.

Alors, testez votre idée pour prendre la bonne décision. Se lancer ou ne pas se lancer ?

Pourquoi tester son idée ?

Faites-vous partie des personnes qui ont une idée et qui renoncent à la mettre en œuvre par peur de l'échec ? Arrêtez de penser ainsi. Il est temps de vous lancer !

Mais avant de commencer, ne faites pas comme 90% des entreprises. Passer des mois à développer votre idée, la mettre sur le marché à grande échelle et découvrir que le marché n'en veut pas.

Hé oui, c'est dur, je sais de quoi je parle.

Avoir une idée, c'est bien, la tester c'est mieux !

Gagnez du temps

Le temps ne se rattrape pas, nous ne pouvons pas le récupérer. Donc si vous passez des mois à développer votre idée et qu'elle ne fonctionne pas, ça sera autant de temps de perdu. Normal et banal, me direz-vous.

Pour autant, ce temps que vous aurez consacré à cette idée vous auriez pu le mettre à profit pour développer une autre idée qui aurait fonctionnée.

Trop de monde fait encore cette erreur.

N'est-il pas plus logique de savoir s'il y a de la demande avant de se lancer à fond dans le développement de son idée ?

Préservez votre capital

Sauf si vous avez des ressources illimitées et dans ce cas tant mieux pour vous.

Comme pour le temps, ne dépensez pas tout votre capital dans une idée qui ne fonctionnera pas. Je suis persuadé que vous souhaitez garder vos ressources pour développer un projet qui fonctionne et qui vous génère des revenus.

Dans ce cas, la méthode que je vous propose ci-dessous, nécessite peu de moyens, quelques abonnements et le budget pour les publicités.

Minimisez les risques d'échec

Enfin, désolé de vous dire ça. Mais si vos parents adorent votre idée et qu'ils sont prêt à l'acheter, ce n'est pas là le signe du succès. Consulter son entourage c'est important, mais sachez que le jugement de ces personnes est biaisé.

Alors, pour réduire le risque d'échec. Testez votre idée auprès de personnes qui ne vous connaissent pas. Pour les entreprises déjà bien ancrées, vous pouvez tester votre idée de nouveau produit ou service en off-brand. C'est-à-dire, avec une marque fictive. Si les retours sont positifs, vous pourrez alors vous lancer avec un minimum de risques.

C'est bien beau tout ça, mais comment tester une idée rapidement et à moindre coût ?

Comment tester rapidement son idée ?

Mettre en place la méthode pour tester votre idée prend peu de temps et est peu couteuse.

Pour cela il vous faudra, une landing page, un compte Facebook Ads et le plus important, des outils qui vous permettront de récupérer de la donnée comme Google Analytics ou Google Tag Manager.

1- Faites votre landing page

Une landing page, aussi appelée page de destination ou encore page d'atterrissage est une page sur laquelle vous envoyez le trafic généré suite à un clic sur un lien. Dans notre cas, suite à une pub Facebook, comme nous le verrons dans le point suivant.

L'objectif de cette page est d'expliquer ce que fait votre produit ou service. On doit y retrouver :

  • à quelle problématique répond votre offre,
  • quelle est sa proposition de valeur,
  • un call to action (CTA), ou appel à action.

En fait, il s'agit d'un site internet d'une seule page qui a pour seul objectif la conversion, c'est-à-dire que la personne qui vient sur cette page doit faire une et une seule action. Dans le cas d'un test d'un produit ou service, cela peut être :

  • Préinscription,
  • Précommandez " nom de votre produit",
  • Demandez un rappel,
  • Achat.

Tout ça sans avoir besoin de savoir coder. Vous êtes pressé, pas le temps d'apprendre.

Pour cela, vous pouvez utiliser des landing page builder comme Unbounce, Dorik ou encore Webflow (celui que j'utilise). L'avantage est que c'est rapide et peu couteux.

2- Lancez votre campagne Facebook

Maintenant que votre landing page est faite. Il est temps d'envoyer du trafic vers cette dernière et voir si votre idée a de l'intérêt.

Pour cela, nous allons utiliser Facebook Ads. Pourquoi Facebook ? Tout simplement parce que la plateforme compte plus de 28 millions d'utilisateurs par jour en France. C'est donc le meilleur moyen de challenger votre idée rapidement et à grande échelle pour avoir suffisamment de données pour prendre votre décision.

Cependant, il y a quelques prérequis :

  • connaître votre cible,
  • une page Facebook active,
  • une charte graphique et un logo.

Je vous conseille de laisser votre campagne active pendant une semaine minimum. Si vous ne la publiez que quelques jours, il sera difficile d'avoir suffisamment de volume pour en tirer des conclusions.

3- Analysez les résultats

Votre campagne est terminée et elle a généré du trafic vers votre landing page. Il est maintenant le temps d'analyser les données pour voir si votre idée a de l'intérêt.

Si, sur votre landing page vous avez choisi le call to action d'inscription sur la liste d'attente. Vous pouvez regarder le nombre d'adresses e-mails reçus par formulaire par exemple. Dans d'autres cas vous pourrez suivre d'autres KPI's :

  • le taux de clics,
  • le taux de rebond,
  • le cout d'acquisition.

Vous pouvez alors prendre une décision basée sur de la donnée réelle et non sur la base d'hypothèses.

La prochaine étape peut être de produire en petite quantité votre produit et de recontacter les personnes préinscrites pour leur proposer de devenir bêta testeur et améliorer votre produit pour qu'il réponde au mieux à votre cible.

Je vous le garantis, cette méthode est rapide :

  • la création de votre landing page : 1 jour,
  • la création de votre pub Facebook : 0,5 jour,
  • le paramétrage de votre campagne Facebook : 0,5 jour.

Et ça ne demande pas de gros investissements :

  • abonnement d'un mois à un page builder : gratuit avec Dorik ou Webflow sans nom de domaine personnalisé. Sinon, comptez environ 20 € / mois,
  • campagne Facebook : 15 € / jour pendant 7 jours = 105 €,
  • analyse des résultats : gratuit avec Google Analytics et Google Tag Manager.

Si vous avez une idée que vous aviez mise de côté par peur de l'échec, voici une méthode rapide et peu couteuse pour la tester.

Alors n'hésitez plus une seconde et lancez-vous !

Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à me contacter.

NB : Pour utiliser cette méthode, vous devez bien paramétrer votre compte et votre campagne Facebook ainsi que le tracking sur votre landing page. Je développerai ces points dans mes prochains articles.

Photo de Julien Pumilia sur fond noir

Julien Pumilia

marketing & growth consultant

Je suis entrepreneur et growth hacker freelance. J'accompagne les entreprises à différents stades de leur développement. Je les aides à valider leur concept en early stage puis à développer leur croissance par la suite.